Amérique du NordEtat-unis

En direction du Dakota du sud

Après avoir passé plusieurs jours à Minneapolis, il est temps de se remettre en route. Encore un grand merci à Christine et Emmanuel pour leur accueil !! 

On se dit à un de ces 4 sûrement en Europe 😉!!

On fait un crochet par le deuxième plus grand centre commercial des Etats-Unis “Mall of America”. Il se trouve juste à côté de l’aéroport de Minneapolis. On a promis aux filles d’y jeter un œil…

Il est géant! On trouve un parc d’attraction pour enfants à l’intérieur, des mini-golfs, des salles de jeux, escape game… et toute une série de boutiques diverses et variées. Hallucinant !! On paie quelques tours de manèges à nos poulettes, nous promenons dans les galeries et… Fuyons loin de tout ce commerce !! ça, c’est vu.

Nous reprenons Yéoti et continuons notre chemin vers le Dakota du Sud.

Quelques miles plus loin, on aperçoit sur le bas côté un énorme magasin de bonbons, le plus grand du Minnesota!! Pas le choix, notre gourmandise familiale nous oblige à nous arrêter ! On flâne, on découvre, on s’amuse une trentaine de minutes (on a été raisonnable quand même !),il  y a des super héros un peu partout, le cadre est vraiment bien pensé. Nous faisons quelques emplettes et let’s go!

On s’arrête pour la nuit sur une aire d’autoroute à Jackson (dans le Minnesota). Rien à voir avec les aires que nous connaissons, là il n’y a pratiquement pas de passages, l’aire est en retrait de l’autoroute (on n’entend pratiquement pas les voitures). On en oublie le lieu… Bon, aujourd’hui, nous ne serons pas allés bien loin, on se rattrapera demain après une nuit au calme. 😉

Dès le réveil, dur dur de sortir de sous la couette, ça caille ! Il fait 5° dehors. On tente d’allumer notre chauffage, aïe, impossible ! Pas grave…

Un peu d’activités, on chauffe le lait et le café et tout le monde se réchauffe. Après les leçons habituelles, on repart. Cool! Quand on roule on a du chauffage dans le camper!! 🙂

Nous roulons jusqu’à  Mitchel (une toute petite ville) dans laquelle nous nous arrêtons pour pique-niquer. Les filles se dégourdissent dans les jeux (c’est fou, il y en a vraiment partout !). Le ciel s’est dégagé et le soleil commence à percer. Yes !

On aperçoit des magasins, on en profite pour acheter des chaussures de marche aux filles car le froid commence à s’installer et puis nous allons commencer de vraies randonnées ! 😉

On arrive en fin de journée à proximité du parc national des « Badlands » (on en a fait des kilomètres aujourd’hui, on s’est bien rattrapé !).

On dormira cette nuit sur un site (toujours recommandé par Iovolander) surplombant le parc juste à côté de l’entrée. Il y a déjà quelques camping-cars mais le lieu est si vaste que tout le monde a de la place… On a une vue plongeante sur les Badlands. On en prend plein les yeux ! Chacun s’équipe, il commence à faire frais dehors. Puis nous sortons nous dégourdir les jambes sur cette terre argileuse très sèche.

Nous avons passé une nuit très calme bercée par le vent…

Pour info: nous avons de nouveau perdu une heure en arrivant dans le Dakota; à 18h30, il fait nuit. Nous avons maintenant 8h de décalage avec la France et la Belgique.

Le jeudi 27 septembre, c’est journée dans le parc. Quelle journée pleine de découvertes ! Les paysages sont sublimes, à couper le souffle. On aperçoit des bisons…

On se promène, on découvre, on fait des haltes… On en prend plein les yeux!!

On s’amuse à escalader ces roches puis on part faire une petite randonnée. On est tout seul, on se sent tellement petit dans cette immensité! Après avoir traversé les roches, on se retrouve à marcher sur un sentier… bref, une vraie partie de plaisir pour tous !! 🙂

En fin de journée, on décide de rejoindre un endroit à l’intérieur du parc réservé pour les tentes et petits camping-cars (Yéoti reste petit aux USA !) pour passer la nuit.

Sur le chemin, on croise pour la première fois des buffalos (= bisons). Ils se trouvent dans la prairie à côté de la route sur laquelle nous circulons. Ils sont 5 et se dirigent vers nous… On s’arrête, on les observe, ils font pareils. Finalement, on décide d’avancer un peu pour ne pas qu’ils nous bloquent le passage. Ils se remettent en marche et passent en file indienne derrière notre camping car pour rejoindre le pré d’en face.  Quel instant magique !!! Ces bêtes là sont tout de même impressionnantes, tellement massives.

Bon, continuons jusqu’à notre destination…

Il pleuvine, le chemin est chaotique, une vraie piste !! Mais Yéoti ne défaillit pas, il fonce coûte que coûte (à son rythme), il ne faut pas qu’on s’embourbe. Tout le  monde est secoué, plus particulièrement les filles qui se trouvent à l’arrière du camping-car ; ça monte, ça descend sans cesse, encore mieux qu’un manège à sensation !! Bravo Yéoti pour ta prouesse, une grande première !!

Il nous mène jusqu’au « bout du monde », une zone très sauvage, entourée de prairies,il y a quelques véhicules et des tentes (nous sommes les seuls en camping-car), ils sont courageux quand même parce qu’il fait caillant!

Sur le site, il y a plusieurs bisons. Ils n’hésitent pas à s’approcher des campements, indifférents à la présence des gens. C’est dingue !! Enfin pour nous… On continue à s’émerveiller alors que tous les campeurs semblent indifférents aussi.

On se dit qu’on a bien fait de venir jusque-là 😉

La nuit tombe vite, on se retrouve rapidement dans le noir complet, il fait un froid de canard. On court se réchauffer dans le camping-car. La soirée est agréable… même sans chauffage!

Le lendemain lorsque nous ouvrons les stores, on découvre des chiens de prairie un peu partout. On s’amuse à les observer rentrer et sortir de leurs terriers.

blog voyage en famille

Ils font des monticules de terre, la grattent, grignotent… et nous regardent! On reste loin à les observer car à l’entrée du parc, un panneau indique que ces petites bêtes là ont la peste 🙁

Les bisons sont toujours là mais ce sont éloignés un peu du site.

Après notre rituel matinal, nous reprenons le volant pour rouler jusqu’aux “Black Hills”. Seulement 1h30 après nous arrivons.

Surpris car ici, il a neigé durant la nuit, il ne fait plus que 1° et on ne cesse de monter… Aïe Aïe Aïe, on va avoir froid sans chauffage, on ne va pas pouvoir rester… Mais maintenant qu’on est là, on va bien aller voir le mont Rushmore, une énorme sculpture taillée dans le granite représentant 4 des présidents américains les plus marquants : G. Washington, T. Jefferson, T. Roosevelt et A. Lincoln.

Nous parvenons  jusque-là, et fonçons voir de quoi il s’agit. Il y a énormément de touristes. La sculpture est impressionnante et tellement réaliste. On fait un tour dans le musée qui retrace 150 ans d’histoire des Etats-Unis et explique comment une telle prouesse a pu être réalisée il y a presque 80 ans. Le chantier a débuté en 1927 et s’est achevé en 1941, un travail titanesque !

Après ce moment culturel, il se fait déjà tard. On ne va pas pouvoir aller bien loin. On trouve un camping dans le “custer state park” des “Blaks Hills” pour passer la nuit.

Demain, on aimerait se rendre au festival qui se déroule sur plusieurs jours dans le parc, pour voir les cow boys/girls rassembler les bisons, un show attirant des américains de tout le pays !

La soirée est très froide, la température avoisine le 0°C et notre chauffage ne fonctionne toujours pas, il ne veut rien savoir :(. Le personnel du camping nous donne généreusement du bois, Thomas nous fait un feu de joie pour nous réchauffer un moment avant de rentrer…

Bref, une soirée glaciale pour tous, nous superposons les couches pour aller nous coucher et gardons le moral espérant retrouver un peu de chaleur demain !😊

Dès le réveil, on tente tant bien que mal de se réchauffer et prenons la route pour fuir cette neige et ce froid (on n’est même pas encore en Octobre quoi !!)

Heureusement, le temps est avec nous aujourd’hui, le soleil pointe le bout de son nez. ; parfait pour rebouster la troupe !

C’est décidé, tant pis pour le festival, il faut qu’on parte, nous ne résisterons pas au froid sans un peu de chaleur de temps en temps.

On traverse tout le parc pour retrouver la route qui nous mènera jusqu’au Colorado. Et Wahou !!! Qu’est ce qu’on a bien fait ! On croise à nouveau des bisons, des antilopes d’Amériques, des chiens de prairie, un « troupeau » d’ânes… Une traversée durant laquelle on n’a pas cessé de s’émerveiller et de s’arrêter!

En sortant du parc, on fait une pause repas dans un village voisin « Pringle » (comme les chips pour les amateurs mais sans le « s » !) pour recharger nos batteries (estomacs !). Il n’y a pas grand chose ici, quelques  bâtisses et personne à l’extérieur. Le restaurant est plus animé, voilà où sont les gens (enfin il y en avait une petite dizaine). Nous avons délicieusement bien mangé dans cet endroit typique avec un accueil bien sympathique. Parfait pour clôturer notre visite dans ces parcs nationaux.

Puis nous roulons, nous roulons… et nous roulons encore plus au sud ; nous traversons des étendues impressionnantes sans rien… que de la nature à perte de vue, parfois nous apercevons des antilopes ou des vaches, parfois, une boîte aux lettres en bords de route, nous laissant supposer qu’il doit y avoir un ranch beaucoup plus loin dans la prairie; les couleurs sont superbes. 

Nous avons roulé pratiquement 7h sans nous en rendre vraiment compte tellement, nous avions de paysages à admirer !

En fin de journée, nous arrivons dans le Colorado (ça tombe bien c’est là qu’on voulait aller ! 😉)à proximité de Boulder. Pas de chichi, ce soir, on dormira sur un bon vieux parking de Walmart, de toute façon, il fait noir !

8 réflexions au sujet de « En direction du Dakota du sud »

  1. Merci à tous de nous faire profiter de ce formidable voyage. Bravo, je ne connaissais pas vos talents de monteur. Encore, encore….

  2. Super. J’ai pu voir les vidéos. On se sent encore un peu plus près de vous. C’est génial. Les filles ont l’air de s’éclater en tout cas. Bravo à Thom pour le “Directory”. Bisous à vous 5.

  3. La blague, les chiens de prairie pestiférés!! Je m’attendais à des monstres aux yeux vitreux, babines levées sur une mâchoire acérée et baveuse et là, une jolie marmotte ricaine!!! Trop fort!
    Génial d’avoir pu passer par le Mont Rushmore.
    J’espère que vous retrouverez vite du chauffage. Des bises 😉

  4. Fantastique. Je pense que les vraies découvertes commencent. Profitez pleinement et merci de nous en faire profiter aussi. Gros bisous

  5. Super et superbe ! On sent que le voyage commence à gagner en exotisme, loin des villes et dans des paysages de films. Envoyez moi un bison par la poste svp …

  6. Waouw! Quels beaux paysages! On dirait des décors de films…
    Bisous de nous 6 et en particulier de Noé qui vient de lire ce récit avec moi.
    💕

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *