Amérique du NordEtat-unis

Le Colorado

Aussitôt levés (30/09), nous rejoignons une aire à Longmont (ville située à 30 minutes de Boulder). Il faut qu’on se pose pour réparer notre chauffage avant de continuer.

Nous passons l’après-midi à « batailler » pour le démonter, tenter de voir ce qui ne fonctionne pas pour finir par le remettre difficilement en place afin de vérifier si nos efforts seront récompensés. Néant !! ☹ 

Nous décidons le lendemain de contacter « RV doctor » (les coordonnées nous ont été transmises par les personnes gérant l’aire) avec le soutien d’un voisin de camps.Le réparateur peut venir mais… dans deux jours !Bon OK, on trouvera bien à s’occuper d’ici là. 🙂

L’après-midi, nous décidons de visiter Boulder, une charmante petite ville aux allures « hippies ».

Ici pas de grands buildings, de petites artères avec des maisons de chaque côtés, une rue principale dans laquelle on trouve beaucoup de petites boutiques avec des vêtements ethniques, des produits bio, des plantes, des glaciers, des cafés… Elle est dédiée uniquement aux piétons, elle est interdite aux chiens, aux skates, rollers et vélos… et il y est interdit de fumer ! Aux USA, le tabac est très réglementé, il est souvent interdit de fumer dans les parcs, près des bâtiments, il y a un certain nombre de pieds à respecter… ça varie d’un état à l’autre. 

Nous avons eu un coup de cœur pour cette petite ville verdoyante à l’ambiance très paisible et détendue. Enjoy ! Merci Zein pour le conseil 😉

Le 2/10, nous consacrons la matinée aux leçons, petits bricolages dans le camping-car (et oui encore !) et toilette pour Yéoti qui s’est bien encrassé quand il a fait de la piste

L’après-midi, nous nous rendons dans une ferme. C’est la fête ici ! Il y a des « pumkins » (courges) partout, des décorations d’Halloween… Le pays commence dès la fin du mois de septembre à se parer d’une déco d’Halloween en tous genres.

Dans cette ferme, ils exposent quelques vaches et chèvres, des bottes de foin formant un labyrinthe pour les petits. Nous sommes un peu déçus au premier abord. Heureusement, ils proposent une attraction plus ludique… pour nous !

Après ce petit tour, nous relevons donc le défi des grands labyrinthes dans les champs de maïs. Il y en a 4 de proposés avec des kilométrages différents ; nous passons plusieurs heures à l’intérieur. Petits comme grands avons pris plaisir à chercher la sortie. Nous rejoignons notre campement en fin de journée.

Ah… c’est mercredi !! Le jour où « RV doctor » doit venir. On attend… Attend… Attend… 50 minutes de retard ! On se décide à les appeler. « Oh, it’s OK ! » ; nous  n’avons plus qu’à être patient, il devrait arriver !

Effectivement, plus d’une heure après le voilà… enfin la voilà car c’est une ambulance qui arrive vers nous! 😊

On croit rêver mais non, c’est bel et bien une ambulance pour notre Yéoti !!

Les deux infirmiers, heu, réparateurs sont très intrigués par notre camping-car, ils regardent un peu le chauffage sans trop oser y toucher… Finalement au bout de 20 minutes, ils nous expliquent ne pas pouvoir nous aider car ils ne connaissent pas notre modèle de chauffage. Merci quand même, c’était “fun” de faire intervenir une ambulance pour Yéoti ! 

Bon et bien voilà, retour à la case départ ☹. Nous ne nous démotivons pas et partons faire le tour de plusieurs garages. Mais la chance n’est pas avec nous, personne ne peut nous recevoir avant le mois de novembre !! C’est un vrai business ici le monde des “RV” (Recreational Vehicle), il y en a tellement! Nous repartons à chaque fois avec des cartes de visites de réparateurs « mobiles ». Nous en appelons quelques uns mais toujours la même réponse, il y a un gros délai d’attente. Un seul nous répond positivement mais il ne peut venir que dans 4 jours. Nous décidons de décliner, nous n’allons pas rester indéfiniment ici sans aucune assurance qu’il puisse nous le réparer. Nous ferons des recherches à nouveau plus loin. C’est décidé demain, on se remettra en route !

Comme convenu, le jeudi 4 octobre, nous quittons notre aire de camping cars bien sympathique à Longmont et allons visiter Denver, la capitale du Colorado

Nous découvrons une ville à taille humaine, assez agréable. Nous parcourons essentiellement la 16 th street, qui est une rue piétonne. Elle est la rue la plus “vivante ” et commerçante de la ville. 

Nous croisons beaucoup d’artistes de rue, essentiellement des musiciens. Il y a même plusieurs pianos éparpillés sur cette avenue sur lesquels chacun peut laisser s’exprimer ses talents musicaux. Oneylia a adoré pianoter !

Dès le lendemain, nous traversons le Colorado pour nous rapprocher un peu plus de Santa Fe au Nouveau Mexique.

Nous faisons quelques haltes dans des parcs, il y a toujours de superbes jeux pour les enfants !

Nous arrivons en fin de journée dans la forêt « browns creek » à Nathrop où nous décidons d’établir notre campement pour la nuit.

L’endroit est accessible par une piste caillouteuse, tout le monde est bien « agité » pour y arriver mais c’est chouette, on va vraiment être au calme !

Nous croisons quelques campeurs et continuons à nous enfoncer un peu plus dans la forêt. Là ! Parfait, un bel espace pour notre « camper ». Par contre, encore une fois pas d’internet, pas de WiFi, pas de réseau… Elony rouspète un peu puis finalement se prête au jeu quand nous partons arpenter le sentier avant la tombée de la nuit.

Le réveil est un peu frais (2°), on se trouve tout de même à 2664 m ! Ah ouai…On n’avait pas vraiment fait attention en arrivant hier.

Finalement, on commence à s’habituer à de telles températures sans chauffage, on parvient à trouver des astuces 😊 !

Après le petit déjeuner, Yoline en profite pour rappeler ses copines qui avaient tenté de la joindre plus tôt (avec l’oubli du décalage horaire 😉) Elle est ravie de pouvoir échanger avec elles. C’est une journée spéciale aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Manon (une de ses très bonnes copines) ! Encore un joyeux anniversaire Manon !!

On rejoint en fin de matinée le parc national « Great Sand Dunes ». Quel paysage encore une fois ! Tellement différent de ce qu’on a vu jusque-là. Des dunes de sables semblent recouvrir le flanc des montagnes, un mélange de désert et de montagne, whaou !!

Ce parc rassemble les plus hautes dunes d’Amérique du Nord. La plus grande atteint 211 mètres de haut! Depuis plus de vingt mille ans, le vent omniprésent dans la vallée de “San Luis” ramène ce sable aux pieds de cette montagne. Ces grains sont le résultat de l’érosion des sommets par le gel et transportés par les rivières jusqu’en plaine. La combinaison de ces 3 éléments naturels (vent, pluie et gel) nous offre ce magnifique et étonnant paysage.

On loue un snowboard et une luge. Quelle surprise pour les filles, on ne leurs avait rien dit ! Nous voilà partis avec notre équipement sur les pistes sablonneuses. Le paysage est surprenant, magique… Il y a des dunes de sables sur des kilomètres, du monde qui se promène, s’essaie aux sports de glisse et pourtant chacun a tout l’espace qu’il souhaite ! C’est tellement immense !!!

On s’exerce aux différentes pratiques. On tente à tour de rôle de faire du snow (une grande première pour chacun) puis de la luge. On s’amuse, on chute, on rit, on essaie à nouveau, on chute, on rit… bref tout le monde en profite à fond, une vraie partie de plaisir et de rigolade malgré les rafales de vent qui transportent sans aucun remords des milliers de grains de sables pour nous fouetter sur tout le corps 😊

On repart en fin de journée, bien épuisé mais heureux de cette journée.

Nous nous éloignons de quelques miles du parc pour dormir. Il fait déjà noir, on ne va pas s’aventurer trop loin sur les routes à cette heure-ci sans savoir où nous arrêter.

On passera la plus mauvaise nuit depuis notre départ. Yéoti est chahuté, balancé par des rafales de vent très impressionnantes durant toute la nuit. On a bien cru qu’on allait s’envoler !  Quel soulagement quand le matin a pointé le bout de son nez…😉

2 réflexions au sujet de « Le Colorado »

  1. Ces paysages, des galères mais aussi de bons souvenirs… Quel panard !!! J espere que vous kiffez et que tout se passe bien… A bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *