Amérique du NordEtat-unis

Le Nevada

Nous reprenons la direction de Las Vegas le lundi 22 octobre. On en profite pour faire un bout de chemin sur la mythique route 66 

Au bord de cette route, il ne reste pas grand chose si ce n’est quelques “cabanes” à touristes avec divers objets pour les nostalgiques ou encore de petits « fast food ».

 On refait le plein d’énergie dans l’un d’entre eux et quel bon choix! Le patron est un vrai comique, il ne cesse de nous faire des blagues. Quelle rigolade avec ce service complètement loufoque! Le cadre est tout aussi surprenant… On a adoré !

Nous roulons encore quelques miles sur la route 66 et faisons étape dans la ville de Chloride, devenue une ville fantôme peu après la seconde guerre mondiale.

Quelles impressions pas très réjouissantes lorsque nous posons un pied à terre dans cette ville. Pourtant nous étions attirés et intrigués par ce que nous allions trouver. On ne voit personne, tout semble abandonné (bon ville fantôme ça semble logique ?!)

On ose s’aventurer… on aperçoit deux enfants au loin qui semblent rentrer de l’école (il y a des gens finalement ici 😊), puis un gros chien de type rottweiler qui leurs court après, leurs saute dessus, tente d’attraper leurs sacs à dos, les enfants crient… On hésite à intervenir, est-ce-qu’ils jouent ensemble ou pas ? Nous nous arrêtons et comprenons que le chien semble leurs appartenir et joue avec eux. Ouf ! Subitement, changement de registre, le chien se dirige vers nous. Ohoh ! ☹ On accélère le pas… Bien vite la prochaine rue pour pouvoir tourner ! Puis, les enfants le rappellent. On a eu une belle frayeur, sûrement accentuée par l’ambiance un peu “morbide” de la ville !

On fait le tour de la place avec les quelques maisons abandonnées ; réalité ou reconstitution ? On reste perplexe…

Il n’y a pas grand-chose à voir dans cette ville, excepté cet endroit. Nous avons croisé 3 autres personnes, c’était des touristes français !! (vive le guide du routard)

Nous sommes déçus et préférons ne pas nous attarder davantage.

Après plusieurs heures à rouler, nous décidons de nous arrêter sur le parking d’un point de vue sur le « Lake Mead ». Mauvais choix encore une fois ; il y a eu du passage jusqu’à très tard le soir et très tôt le matin ; et bien sûr que des touristes ! Il y a des jours où la chance n’est pas au RDV 😉

Dès le lever, on ne se fait pas prier pour partir au plus vite. Las Vegas n’est plus très loin, seulement à une petite heure de route.

A l’approche de la ville, le paysage change radicalement. Le désert laisse place à de plus en plus de constructions et de la verdure contraste avec tout ce décor aride, il y a même des arbres !

 On traverse la ville de Boulder (et oui, il y a aussi une ville de cette appellation au Nevada), et nous apercevons avec stupéfaction  deux bouquetins en train de brouter l’herbe fraîche en plein centre ville. On les a régulièrement cherchés lors de nos promenades en montagne sans jamais en voir un et là, il y en a deux à quelques mètres de la route en ville ! Il faut dire que l’herbe est sûrement plus attirante que la sécheresse du désert. 😊

Plus on avance, plus la richesse déborde. Il y a de plus en plus de verdure, des constructions de plus en plus énormes… Et voilà Las Vegas qui se dessine!!

Un monde à part, complètement décalé de tout ce qu’on vient de traverser, un “eldorado à fric ” en plein désert !

Nous avons encore tout l’après-midi devant nous. On parque Yéoti avec l’accord du gardien  sur le parking du Hilton (hôtel super classe pour des gens fortunés ! Mais on restera modeste ce soir et on se contentera de dormir dans notre camping car 😉); on peut rester ici gracieusement même pour la nuit alors qu’on se trouve en plein Las Vegas et qu’il y a des endroits dédiés aux camping-cars mais payants… C’est cool pour nous !

Bon allez… Let’s go !! Allons voir ce monde de « Bling bling ».

On arpente les rues sous une chaleur accablante, on a chaud, très chaud ! On rentre se réfugier dans le premier casino que nous trouvons. Il s’agit du « Circus Circus ». C’est impressionnant toutes ces machines ! Contrairement à la France, on entre sans problème avec les enfants et pas besoin d’être bien habillé, rentabilité avant tout ! On découvre des milliers de machines, tout le monde fume à l’intérieur… Oh, un escalier, vite allons voir ! Au 1er étage, nous plongeons dans un univers spécialement conçu pour les enfants avec des jeux de fête foraine, des machines de jeux vidéo… Bon, OK…C’est trop tentant. On en essaie quelques unes et profitons même d’un spectacle d’équilibriste. On est vraiment entré dans une autre dimension.

Ensuite on part sillonner la rue principale dans laquelle se trouve la majorité des grands casinos.

Nous nous amusons à entrer dans certains et sommes à chaque fois stupéfaits face à la décoration toujours plus grandiose et imposante.

Celui qui nous a le plus marqué est le « Venetian ». A l’intérieur, on trouve une reconstitution de la place St Marc à Venise et ses gondoles. On s’y croirait vraiment avec les gondoliers qui poussent la chansonnette en promenant leurs hôtes.

Nous marchons 7 kilomètres sans nous en rendre compte, le spectacle est tellement « hallucinant » ! On croise des limousines régulièrement… On est où là ???

Nous rentrons au camping-car en fin de journée, exténués. Et quelle nuit bruyante bercée par le bruit non-stop des hélicoptères et des cris des gens ; vive le monde de la nuit !

Le lendemain, nous reprenons l’axe principal pour aller encore plus loin. On va voir les casinos représentant Paris avec sa tour Eiffel et New-York représenté par Manhattan dans lequel, il y a des attractions et même un grand 8!!

On visite la boutique M&M’s, sirotons une boisson au Hard Rock café ; dans les autres cafés, il est interdit d’entrer pour ceux qui ont moins de 21 ans. Le paradoxe de Las Vegas : pas de problème pour faire entrer les enfants dans des casinos où les gens fument et l’argent coule à flot mais pas le droit de s’installer avec eux pour boire un verre même en terrasse! C’est curieux quand même, non !?

Encore 9 kilomètres de marche aujourd’hui ! On se décide finalement à retourner chercher Yéoti pour circuler dans la rue principale à la tombée de la nuit. On ne peut pas quitter la ville sans l’avoir vu encore plus “lumineuse”

C’est de la folie !!! Tout brille, ça scintille, la ville est sous le feu des projecteurs et les gens affluent de tous côtés, il y a un monde de dingue sur les trottoirs !…

 Ce soir, on établit notre campement sur le parking au pied de la « stratosphere Tower » située dans la Downtown. Nous sommes donc en plein centre mais de l’autre côté de la ville. Pourtant, la nuit aura été plus calme que la veille.

On quitte Las Vegas le jeudi 25 octobre, les impressions familiales sont partagées…

Pour les parents, cette visite de la ville aura confirmé notre non-adhérence face à cette luxure et tout ce business, un monde parallèle ! Pour ce qui est des filles, elles ont adoré toutes ces lumières, cette « féérie » et la possibilité de pouvoir jouer !

Bien vite un parc national !! 😊

On fait étape au « Red Rock Canyon national recreation area » situé dans le désert de Mojave. Un joli parc pas très grand mais appréciable après deux jours à Las Vegas. Nous faisons une randonnée en pleine nature… quel plaisir de se ressourcer ! Nous marchons quelques miles à travers les rochers, les couleurs sont superbes, le cadre est apaisant.

On s’amuse à grimper, escalader et sauter. On croise une tarentule, un gros lézard…  On s’émerveille.

Les filles complètent leurs livrets de rangers. Le tour du parc se fait en véhicule et nous le faisons assez rapidement. Un peu déçus tout de même de ne pas avoir croisé de tortue ☹

Nous repartons en fin de journée et nous établissons cette fois-ci dans un « RV park » car nous devons absolument faire des machines. Oups, l’horreur ! Le patron nous parque entre deux énormes camping cars américains. On ne peut même pas sortir notre table et nos chaises, nous n’avons pas de place ! ☹

Une vraie arnaque ! Bon tant pis, on fait ce qu’on a à faire et demain on s’en va.

4 réflexions au sujet de « Le Nevada »

  1. “Ne partez pas sans moi”!! et vous n’êtes pas allés voir la grande Céline à Vegas, bah ça alors!!
    C’est génial ces contrastes entre méga villes et étendues de nature à perte de vue. A très vite les ami(es)!! Bizzzz

  2. Oh punaise, c’est gigantesque!!!
    Je vous reconnais bien là d’avoir fait les modestes 😉
    Vous vivez une expérience extraordinaire, continuez de profiter les Zamis. On pense fort à vous ❤️

    1. Gigantesque… Enorme… géant… !!! En fait les mots ne sont pas assez puissants face à ce que l’on vit !! Bizzzzzzzzzzzzzzzz à tous les 4 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *